Bornes 201 - 220

 

201. A la source de Bidarraï-itourria, à 250 mètres.

202. A 320 mètres.

203. A 180 mètres.

204. A 400 mètres sur le chemin. A partir d'ici, la ligne internationale va en ligne droite de chaque borne à la suivante jusqu'à la 222, qui est placée à l'origine du ruisseau d'igoa.

205. Au col d'iribouriéta ou lasaldéa, à 200 mètres.

206. A 820 mètres, au sommet de Urculo-mendia, où se trouvent les restes d'une redoute.

207. Le signal consiste en une croix, à l'endroit appelé Urculo-Guibélo, à 630 mètres de la dernière borne.

208. A la gauche du gouffre ou citerne de Lécéandia, à 790 mètres. Ce repère et les deux précédents sont à peu près en ligne droite.

209. Sur le pic rocheux connu par les Français sous le nom de Pagabéharry, à 330 mètres. Le tracé de la frontière va d'ici en ligne droite à la borne 211.

210. A 550 mètres dans cette direction; le signal est une croix.

211. A l'origine du territoire nommé Idopil, sur un sommet de la chaîne principale des Pyrénées et à 600 mètres du repère antérieur.

 

212. Au col Orgambidéaco-lépoa, à 200 mètres, à côté d'un trou rectangulaire peu profond mais remarquable par ses parois rocheuses et verticales. La frontière va en ligne droite de ce point jusqu'à la borne 215; les bornes intermédiaires sont placées sur cette ligne qui descend un peu sur le versant Nord de la chaîne et qui forme au col d'Orgambidé un angle aigu avec la ligne des crêtes.

L'ancienne borne le 29 avril 1994

213. Dans le parage de Zalvétéa, à 600 mètres du repère d'Orgambidé.
Côte à côte l'ancienne borne et la nouvelle.

214. A 550 mètres.

215. A 330 mètres, dans un territoire nommé Iparraguerréco-saro-burua, à l'angle S. O. d'un bois de peu d'étendue qui se trouve entre deux ravins. A partir de ce point, la pente descend plus rapidement vers le Nord. D'ici, la frontière va en ligne droite vers le pic d'Arlépoa : il y a une borne intermédiaire.

216. Sur cette ligne droite, à 550 mètres du repère 215.

217. A 900 mètres de la précédente, au sommet d'Arlépoa. Il est bon de faire remarquer, pour plus de clarté dans le tracé de cette partie de la frontière, que tous les repères depuis Orgambidé jusqu'à Arlépoa peuvent être considérés comme situés sur une même direction.

218. A la jonction de deux cours d'eau qui forment le ruisseau que les Français nomment Béhérobie, en amont de la grotte d'Arpéa.

 

            

 

 

219. Croix gravée sur une roche d'Arpéa où se trouve la grotte.
La croix frontière 219 est gravée sur une roche verticale située au dessus de la grotte.

220. Sur la crête et au point culminant de la montagne Baratché, à l'endroit où la traverserait une ligne droite qui irait d'Arpéa au col d'Eroïzaté. Le terrain n'a pas permis de mesurer les trois dernières distances d'un repère à l'autre.
Une nouvelle borne à coté de la croix frontière 220.

Bornes 181-200 - retour - Bornes 221-240