VOYAGE EN ROUMANIE: Juillet 2005

 

Partis le 10 juillet de Montauban avec un minibus et nos huit vélos placés sur une remorque et après avoir traversé la France, l'Allemagne, l'Autriche et la Hongrie, nous pénétrons enfin le 12 juillet en Roumanie par Oradea. Philippe Baudon du Véloce club Montalbanais, président de la section de Labastide, nous a réservé une chambre d'hôtes à Albac chez Aurora, une bonne table s'il en est. Philippe est tombé amoureux d'abord de la Roumanie puis d'une roumaine Léontina qu'il a épousée. Et c'est à l'occasion du baptême de leur fille Adelina qu'il nous a organisé ce voyage en Roumanie. Nous resterons trois jours à Albac dans les monts Apuseni.

 

La Maison d'Aurora à Albac dans la vallée de l'Arieş

Les participants au voyage: Marie-Jo et Bernard Aussillou, Georges Golse, Josiane et Jean-Claude Guiral, Josette et Daniel Randard du V.C.Montauban, Alain Gillodes et Chantal Sala du C.R.Muret.

Mercredi 13: Remontée de la vallée de l'Arieş jusqu'au Pasul Vârtop (1160m), notre premier col roumain. Au retour la pluie nous obligera à nous réfugier dans un petit bar où nous en profiterons pour manger et boire une "Ursus", la bière locale.

Jeudi 14: Depuis le village de Gârda de Sus dans la vallée de l'Arieş, il suffit d'une heure de marche pour se retrouver au coeur des monts Apuseni, le pays des Moţi, vieux peuple de montagnards roumains. Via le hameau isolé de Mununa, un itinéraire conduit à

la grotte de Scărişoara où 60000m3 de glace sont piégés depuis 4000 ans. Le sentier ramène à Gârda par les gorges sauvages d'Odâncuşa, où l'on rencontre des maisons typiques.

Vendredi 15: une balade de 110km dans les monts Apuseni,au sud de Câmpeni, pour aller chercher deux nouveau cols: le Pasul Bucium (915m) et le Pasul Buceş (725m) sur une route en travaux.

Samedi16: nous quittons les monts Apuseni pour la Transylvanie du Sud où nous nous installerons dans des bungalows près de Cârţişoara au pied des Monts Făgăraş. L'après-midi ascension de la Transfăgăşan, une merveilleuse route en lacets, la plus haute du pays, qui culmine au col tunnel du Pasul Bâlea à 2035m. Au sommet un joli lac et de nombreuses échoppes attendent le touriste.

Deux jours de voyage seront encore nécessaires pour rallier Ocna Şugatag au nord, la station thermale où Philippe nous attend dans sa belle demeure. Le dimanche 17 sera consacré à la visite des citadelles saxonnes, joyaux de la Transylvanie du Sud: Sibiu, Mediaş et Sighişoara.

Sibiu: l'église évangélique domine la ville haute

Sibiu: la place Mare

Sibiu: la tour du Conseil
Mediaş: l'église gothique et la Tour des Trompettes

Sighişoara: la tour de l'Horloge, haute de 64 m, domine le plateau inférieur de la cité

Après une étape à Periş, notre minibus tractant toujours sa remorque et nos huit vélos, nous amènera le lundi 18 à Ocna Şugatag au nord ouest de la Roumanie, dans le Maramureş. La maison de Philippe à Ocna Şugatag Les habitants du Maramoureş sont de sacrés charpentiers: les maisons sont en bois et séparées de la rue par un grand portail sculpté, un véritable chef-d'oeuvre.
Église en bois d'Ocna au toit recouvert d'écailles de sapin La troupe au départ du voyage itinérant de quatre jours (565 km et 5910 m de dénivelé) qui du pays de Maramureş nous amènera jusqu'à la merveilleuse Bucovine. Ce sont joints à nous Philippe Baudon et son frère Hervé ainsi que Daniel Tudon, lui aussi, du V.C.M.

retour                     suite