CLOÎTRES D'OCCITANIE
Elne, Moissac, Saint-Bertrand-de-Comminges, Saint-Genis-des-Fontaines, Saint-Lizier, Saint-Martin-du-Canigou, Saint-Michel-de-Cuxa, Saint-Papoul, Serrabonne

Le Linteau, en marbre blanc de Céret, est la première sculpture Romane datée dans la pierre ( 1019-1020 ).

La date de réalisation est indiquée dans les deux lignes en latin : ''La vingt-quatrième année du règne du Roi Robert, Guillaume abbé par la Grâce de Dieu, ordonna de faire cette oeuvre en l'honneur de Saint-Genis au monastère que l'on appelle des Fontaines.'' 

 Elne (66) L'un des monuments les plus prestigieux des Pyrénées-Roussillon. Cathédrale Sainte-Julie et Sainte-Eulalie (XIe-XIIIe siècles), édifice à trois nefs consacré en 1069. Cloître de marbre roman: l'un des plus beau de Catalogne (XIIe au XIVe siècles)
 
  La cathédrale Sainte-Julie et Sainte-Eulalie: chevet à trois absides; deux tours-clochers couronnées, toutes deux, par des créneaux:
      -le clocher sud en pierre comprend quatre étages ornés sur chaque face de quatre baies ouvertes ou aveugles
      -le clocher nord en brique: le premier étage en brique et en pierre, deux baies cintrées sur chaque face au deuxième, plus qu'une au troisème.
 
  Le cloître, entièrement bâti en marbre blanc, a la forme d'un quadrilatère irrégulier: chaque galerie compte cinq piliers quadrangulaires et huit colonnes géminées réunies par des arcs en plein cintre.
   
   
Châpiteaux richement décorés 
 
Moissac (82): Abbatiale Saint-Pierre et son cloître roman sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Compostelle.
L'abbaye Saint-Pierre et son cloître roman datant du XIe siècle
Le cloître roman (31 m sur 27 m) est constitué de quatre galeries à arcades soutenues par 116 colonnettes de marbre.
On dénombre 8 piliers (1 à chaque angle et 1 au milieu de chaque galerie) et 76 chapiteaux reposant sur 1 ou 2 colonnettes:
46 sont historiés et représentent des scènes de la bible ou de  l'histoire de l'église, 30 sont décoratifs et repésentent des végétaux ou animaux.
Aigles  Ange annonçant à un berger la naissance du Christ
L'onction de David Daniel dans la fosse aux lions
L'homme sous l'emprise de ses passions Saint-Martin
 
  Saint-Lizier (09): seul cloître de l'Ariège, il a conservé intacte ses quatre galeries  
   
La cathédrale Saint-Lizier, son clocher octogonal et son cloître roman (angle nord-ouest) surmonté d'une galerie ajoutée au XIVe siècle
 
   
 La galerie du rez-de-chaussée est formée d'arcades romanes en plein cintre reposant sur 6 piliers et 38 colonnes de marbre alternativement simple et double.
   
Les chapiteaux sont ornés de riches sculptures. 
 
 
  Saint-Bertrand-de-Comminges (31):
La cathédrale de Saint Bertrand-de-Comminges avec au premier plan l'église romane de Saint Just-de-Valcabrère
La galerie ouest (XIIe siècle) avec ses arcatures en plein cintre reposant sur des chapiteaux et colonnes géminées en marbre.
Le cloître, construit au XIIe siècle, est accolé au coté sud de la cathédrale. La galerie nord
La galerie sud a été refaite au XIVe siècle: elle fut ouverte sur l'extérieur!
Dans la galerie ouest, le pilier des quatre évangélistes
Chapiteaux sculptés
 
  Saint-Genis-des-Fontaines: L'abbaye Bénédictine de Saint-Genis-des-Fontaines a été fondée en 778-780; elle est dédiée à Saint-Genis, martyr du christ (+ 303). Détruite au milieu du IXe siècle par des pillards normands, elle est reconstruite peu après, et connaîtra un développement architectural tout au long du moyen âge: voûtement de l'église au XIIe siècle et la construction du cloître XIIIe siècle.
L'église abbatiale Saint-Michel
  Le cloître de St Genis des Fontaines a été construit au XIIIè siècle. Sa  spécificité se caractérise par la  polychromie de ses marbres, le blanc de Céret, le rose de Villefranche de Conflent  et  le noir des Corbières Roussillonnaises.  
Les motifs des sculptures sont variés : faune et flore locales, sujets allégoriques et scènes liturgiques.   
  Le linteau de l'église abbatiale, en marbre blanc de Céret, est la première sculpture romane datée dans la pierre (1019-1020). La date de réalisation est indiquée dans les deux lignes en latin: "La vingt-quatrième année du règne du roi Robert, Guillaume abbé par la grâce de Dieu, ordonna de faire oeuvre l'honneur de Saint-Génis au monastère que l'on appelle des Fontaines."
 
 
 Saint-Martin-du-Canigou (66): l'abbaye est un résumé du premier art roman méridionnal - L'ensemble est classé au titre des Monuments Historiques
L'abbaye est perchée à 1055 m d'altitude au dessus de la vallée du Cady.
Le cloître a conservé trois de ses anciennes galerie qui ont été restaurées. La galerie sud, qui ouvre sur le précipice, a été complètement refaite.
Les chapiteaux, de marbre rose, présentent quelqu
es scènes profanes; Ils datent des XIIe et XIIIe siècles.
 
   Saint-Michel-de-Cuxa (66): L'abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa est un monastère bénédictin situé au dessus de Prades, au pied du Canigou.
Saint-Michel-de-Cuxa
  Le cloître, quadrilatère irrégulier, est encore intact avant la révolution; les arcades en plein ceintre reposent sur piliers et 63 colonnes géminées. Abandonné après la révolution, il tombe en ruine et ses matériaux dispercés. De 1950 à 1955 le cloître est reconstruit, en partie, suivant le plan de 1779. Seule la galerie sud a été complètement reconstituée.
   Les thèmes représentés sur les chapiteaux se limitent aux végétaux et animaux: lions, aigles, monstres à tête disproportionnée. Ceux de la galerie sud  sont sculptés dans des blocs de marbre rose.
 
  Saint-Papoul (11): Joyau du pays cathare, au coeur du Lauragais, l'abbaye est fondée au VIIIe siècle par les moines bénédictins. 
  L'abbaye de Saint-Papoul s'organise autour d'un cloître de facture gothique réalisé au début du XIVe siècle.
       Le cloître est composé d'arcades en plein cintre retombant par l'intermédiaire d'un unique tailloir rectangulaire sur des chapiteaux doubles portés par des colonnettes géminées, majoritairement constituées de briques octogonales, empilées et enduites ou non. Le répertoire des chapiteaux est végétal (feuillages) ou animalier ( griffons,monstres).
Sculpture du Maitre de Cabestany sur le chevet de l'abside abbatiale: Daniel dans la fosse aux lions
 
Serrabone (66): le prieuré Sainte-Marie de Serrabona fondé au début du XIe siècle
Sainte Marie de Serrabona (la bonne colline en catalan)
 Le cloître est accolé au coté sud de l'église et ses arcades ouvrent sur le ravin à proximité.
Les arcades reposent sur des colonnes surmontées de chapiteaux richement sculptés: on retouve les mêmes thèmes qu'à l'abbaye de Saint Michel de Cuxa.
 Le chef-d'oeuvre de Serrabona, la tribune exécutée en marbre rose
 
 

 

,