VAL D’ARAN

 

Le Val d’Aran (la petite Suisse Espagnole), où la Garonne prend sa source, est une région située au nord-ouest des Pyrénées Catalanes. C’est une région qui présente des caractéristiques différentes du reste de la Catalogne.

D’une part cette vallée est la seule vallée espagnole qui débouche naturellement sur la France puisque enclavée par de hauts massifs montagneux : au sud la chaîne qui s’étend du massif de la Maladetta au pic de Bassiero, à l’est le massif Marimaha - Bonabé - Bonaigua et au nord le chaînon Crabère - Maubermé à la frontière avec l’Ariège. D’autre part les habitants parlent l’aranais qui est un dialecte gascon. L’art roman étant présent dans toute la vallée ne manquez surtout pas de visiter les magnifiques églises des villages aranais

Hébergement : De nombreux hôtels peu chers, gîtes ruraux et campings sont présents dans tout le Val d’Aran. Hôtel Ribaeta - tél 00 34 973 640 121 à Vielha, Hôtel Garona  - tél 00 34 973 645 010 à Salardù; et consulter le site internet http://www.torismearan.org/

Cartes : Carte ICC n°39 au 1 :50000ème et carte Alpina Val d’Aran au 1 :40000ème.

Météo : tél. 906 365 365

Eth Pònt d’Arròs : au pied du Montlude

Circuit à la journée de 45km et 1800m de dénivelé, comportant 5 cols à plus de 2000 m, offrant de très beaux points de vue sur la chaîne de la Maladetta  et notamment le Pic d’Aneto le plus haut sommet des Pyrénées.

Départ de Eth Pònt d’Arròs (possibilité de parking) pour Vilamòs soit par la route directe (goudronnée), soit en empruntant la route de Varradòs sur 6 km puis 700m après le Pònt de Sus la piste (R1-2) qui mène à Vilamòs. Prendre la piste (R1-2) caillouteuse qui part vers l’est et après trois lacets revient vers l’ouest. A la côte 1780 croisement de pistes, prendre celle de droite qui conduit à la Passada de Simonet (2120m) puis redescend vers une cabane en changeant de versant, fin de la piste ; suivre alors le sentier (S2-3), très mal balisé, qui contourne l’Estanh Long puis l’Estanh Redon avant d’arriver au Còth der Estanh (2210m). Continuer le sentier (S2-3) jusqu’au Còth des Quate Battles (2229m) puis (S3-4) jusqu’au Còth dera Barracomica (2275m).

Revenir à la Passada de Simonet et suivre dans l’alpage (S2-3-4) la crête vers l’ouest qui mène au Còth de Laurit (2246m). Descendre plein sud (S3-4) pour rejoindre à vue une piste (R1-2) qui rejoint celle empruntée à la montée. Le retour s’effectue par le même chemin.

retour

Salardú : Les mines de Liat

 L’exploitation du gisement de Zn-Pb-Fe connu dès 1717 a commencé vers 1740 et s’est terminé en 1965. Le minerai était acheminé par un câble aérien de 14km, 1600m plus bas à Pontaut pour ensuite, être traité en France. La piste que vous allez emprunter vous fera remonter le temps et vous amènera à la découverte de bâtiments, galeries et fossés aujourd’hui abandonnés.

Circuit sur la journée de 37km et 1450m de dénivelé comportant 4 cols à plus de 2000m. Très beaux panoramas sur le Maubermé et les montagnes ariègeoises, sur l’Aneto et les lacs d’altitude.

Départ de Salardú pour Bagergue. Prendre la piste (R1-2) en direction de la vallée d’Unhola et environ 3,5 km plus loin prendre la piste de droite qui remonte la vallée d’Unhola et passe à la cabane de Calhaus et aux mines de la Reparadora où on retrouve le GR 211 avant d’arriver aux mines de Liat  (piste en très mauvais état R2-3) et à la Passada de Güeri (2320m) (17km depuis Bagergue). 500m après avoir franchi le col, nouveau croisement. Prendre le sentier de gauche (S2-3) qui mène au Còth de Güeri (2250m) avec une très belle vue sur le lac deth Potz.

Le retour peut s’effectuer de deux façons : soit revenir par le même chemin, soit revenir au croisement précédent et suivre à gauche le GR 211(S2-3-4) pour atteindre en 6 km environ le barrage de Toran. Prendre la piste puis la route qui mène à Pontaut 10 km plus loin. Retour à Salardù par la N230. Cette deuxième option peut s’effectuer sur 2 jours.

Variante : on peut aller chercher en aller et retour :

-         après les mines de la Reparadora eth Pas Estret (2150m) en 30 min

-         Au dessus des mines de Liat et de l’Estanh de Pica Palomèra le Coret dera Ansa dera Caudera (2370m) en 45 min.

retour

Bagergue : Au pied du Maubermé

Cette balade de 30km et 1350m de dénivelé vous amènera au pied du Maubermé, l’un des grands pics des Pyrénées, facilement reconnaissable depuis la plaine toulousaine grâce à sa silhouette pyramidale : c’est le point culminant du Couserans. A ses pieds, les mines de Montoliu exploitées dès 1890, dont le minerai plomb zinc était acheminé par câble aérien jusqu’à Eylie en ariège.

Circuit d’une journée avec 4 cols à plus de 2000 m. Le départ peut s’effectuer de Bagergue au dessus de Salardù. Remonter la vallée d’Unhola jusqu’aux mines de la Reparadora et prendre le chemin des mines de Montoliu (R2-3) qui conduit au lac de Montoliu puis au Còth de Montoliu (2470m). Contourner le Tuc de Montoliu par l’est (S2) et remonter (S3) à la Colhada Nera (2550m). De ce dernier, redescendre sur les mines et trouver le bon chemin (pas facile: celui qui suit les rails où circulaient les wagonnets chargés de minerais et qui passe à travers la roche percée. Ce passage est très aérien, donc très dangereux et à éviter en cas de mauvais temps) qui mène au Port d’Urets (2512m). Suivre ensuite l’une des sentes vers l’ouest qui passent au pied du Maubermé et qui ramènent vers le lac de Montoliu en passant par le Còth de Maubermé (2468m). Le retour s’effectue par le même chemin.

retour

Salardù : Coret de Prüedo (voir photo)

        Circuit de 4 cols à plus de 2000 m pour 46 km et 1450 m de dénivelé

        Départ d'Arties, joli village où l'on peut admirer l'une des remarquables églises romanes du Val d'Aran, vers Salardù. A Salardù , remonter le Val d'Aiguamòg jusqu'aux Bains de Tredòs (fin du goudron). Passer le pont et prendre la piste de droite qui conduit au Coret de Pruëdo (2010 m). Au fond de la vallée on peut aller chercher,en aller et retour, direction le refuge de Colomèrs (le cirque de Colomèrs mérite largement le détour) le Coret deth Clòto (2190 m) (S2-3). Après ce col, prendre la première piste à droite qui se termine dans l'alpage. Poursuivre a vue jusqu'au Coret d'Arties (2110 m) puis jusqu'au Coret Roi (2050 m) (Du Coret d'Arties au Coret Roi très encaissé, montée puis forte descente). Revenir à proximité du Coret de Pruëdo et descendre la piste conduisant au pont de Loseron, puis au pont de Ressec où on retrouve le goudron et la direction d'Arties.

retour

Vielha : Salient - Mont -Varradòs (voir parcours et photo)

Bagergue: Lac de Montoliu -  Port d'Orle (voir photo)

Bagergue: Tartereu–Port d’Urets-Mines de Montoliu (voir photo)