LES cols Sommeiller (italie): septembre 2017

  

     Troisième ascension du Sommeiller, la dernière datant du 16 juillet 1991
     La route qui part de Bardonecchia et monte au Colle del Sommeiller situé à la frontière franco-italienne n'est pas une ancienne route stratégique due au Génie militaire, comme celle du Parpaillon dans les Alpes, mais une route construite dans les années 60, pour skier l'été sur le glacier du Sommeiller. Elle permet d'atteindre l'altitude mythique des 3000 m.
 
       La route très étroite, goudronnée sur les six premiers kilomètres,  remonte le vallon du torrent de Rochemolles jusqu'au village éponyme situé à 1600 m d'altitude.
   
La piste débute à la sortie du village, passe devant les granges de Mouchecuite,...
...et longe le barrage de Rochemolles. 
   
      A l'altitude de 2010 m la piste traverse le torrent et passe à proximité d'un monument rappelant la disparition tragique de 21 chasseurs alpins italiens, victimes d'une avalanche en 1931.
   
Après deux lacets le piste retraverse le torrent et arrive au refuge Scarfioti (2150 m),...
   
...situé au pied d'un magnifique cirque et où nous passerons la nuit. 
Départ le lendemain matin à l'assaut des seize lacets,...
...qui permettent de franchir le verrou glacière et d'accéder au plateau supérieur le "piano dei morte" à 2450 m.
Colle del Sommeiller en vue
L'arrivée aux cols situés à 3000 m
Suite au réchauffement climatique, la surface du glacier du Sommeiller a fortement diminué.
Le lac Sommeiller très bas de niveau en ce mois de septembre
     Le retour sera identique à l'aller jusqu'au barrage. Un kilomètre et demi plus loin nous emprunterons, sur la gauche, le chemin Decauville qui conduit à la station de ski du mont Jafferau et redescend sur Bardonecchia par les hameaux de Gleise et Millaures.
     Au total une superbe balade de 58 km et 1780 m de dénivelé. 
      A savoir: Le refuge hôtel construit en 1963 est détruit par une avalanche pendant l'hiver 1968-69. Quelques années plus tard, la pratique du ski est n'est plus possible, le glacier ayant considérément reculé. Aujourd'hui il ne reste aucune trace de cette station de ski, les installations (téléskis et refuge hôtel) ayant été complètement démantelées fin 2003.
(
source:https://stationsfantomes.wordpress.comhttps://stationsfantomes.wordpress.com/2016/09/23/col-du-sommeiller/)
Ascension du 16 juillet 1991
En juillet 1991 la montée des lacets, au dessus du refuge Scarfioti, se fait au milieu des rhododendrons
Ce jour là, seuls les cyclos sont montés au col. Les motards n'ont pu franchir les congères de neige.
Le lac sommeiller pris par les glaces et les restes du refuge-hôtel détruit par l'avalanche (hiver 68-69).
Altitude 3000m: Alain et Arsène